Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 10:41
Au bonheur des dames
 
Sans vouloir entrer dans la complexité moléculaire d’un solide débat scientifico-philosophique, j’aimerais aborder, si vous le permettez, un sujet particulièrement néopostpositiviste.
 
L’ère nucléaire qui nous a apporté tant de bonheurs neutroniques s’est aussi embellie de fabuleux progrès médicaux ; ainsi sont nées des substances psychotropes du plus haut intérêt antipsychanalytique. J’en veux pour preuve l’usage salvateur de la paroxétine, qui continue d’assurer la ruine des clowns-au-divan, contraints à l’abandon de routines défiscalisantes (les patients leur préférant des comprimés porteurs d’un authentique réconfort). C’est que le patient rusé, un peu las des prises de tête façon je-cause-tout-seul-en-compagnie-d’un-jésuite-somnolent-pour-60-euros-la-séance, aura préféré une solution plus pragmatique à l’instar de ces paysans briards dont le bon sens n’est plus à vanter.
Il faut avouer, toutefois que la proverbiale libido reste au cœur du problème…
 
En effet, blindé par ses 50 mg d’un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, votre dévoué serviteur note scrupuleusement les effets les plus saugrenus du produit, dans la plus pure tradition des naturalistes et autres anthropologues naturistes.
Mais venons-en, sans plus attendre, aux résumés empiriques, aux rapports d’activités, aux notes de synthèses, à la circulaire administrative.
 
Il semble à présent établi que le machin chimique, outre ses fonctions opportunes liés aux principes actifs, offre à l’individu sus-mentionné une forte tendance à imiter le Lapin Duracell quant aux rigidités péniennes.
Le fait est, me direz-vous que cela peut éviter les dépenses frauduleuses en ces substances qui font les beaux jours du spam et dont raffolent les ramollos (ne voyez dans cette expression rien d’injurieux, car aucun mâle n’est à l’abri d’un dégonflement impolitique).
 
Soyez sûrs cependant qu’il y a, à la médaille, un revers !
 
Etrange langueur que de se retrouver amplement viril à tel point que le temps disparaît, tandis que la fin s’éloigne. Non point la fin de la vaillance (qui se contrôle), mais celle qui se veut apothéose, souverain spasme libérateur d’une matière ô combien vitale. Oui, c’est laborieusement qu’il faut œuvrer, à grand renfort des plus expertes techniques pour qu’enfin coulent miel et lait.
Et que l’on ne rit point de cela, car c’est de la survie de notre espèce dont je te cause ici, ma voisine, mon voisin, ma cochonne, mon cochon !     
 
P’tit lapin tambourin’ à tout va
Mais plus guère ne sème à tous vents
 
 
 
 
    

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

commentaires

Pryska 25/04/2006 09:09

Euh ... perso, je n'ai rien contre les "clowns-au-divan'' ... bon, ben oui, il faut préciser aussi, que je ne paye pas de consultations non plus ... ahem... mais ça c'est encore une autre histoire !Eh bien, bonne continuation et excellente journée Alex ! ;-D

Rosi 13/04/2006 13:13

Bravo le LPV .
J'adore aussi :) je note ton adresse sur mes tablettes, à bientôt.
Rosi

Alex 13/04/2006 13:08

> pèlerin vagabond : excellent ! C'est carrément un happening Dada. J'adore !
Alex

Le pÚlerin vagabond 13/04/2006 12:34

 
Salut,
 
Le pèlerin vagabond a enfin réussit une capture d'écran. 
A voir :  http://lepelerinvagabond.skynetblogs.be
a+ Lpv 

mickaloff 12/04/2006 14:15

bonne vacances philosophiques... profite en bien... 

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot