Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 11:06

J’exècre le jeune, le jeune est une sale petite merde !
 
Jeune soixantaine tout jubilant de ta fraîche retraite, tu élabores moult projets : jardinage et Kronenbourg, globe-trotting, peinture à l’huile, cuisine à l’huile d’olive, spéculation immobilière, balnéothérapie, etc.
N’es-tu point pourtant l’incarnation de la honte ? Dédaignant de faire don à la glorieuse démocratie populaire de ta force de travail, profitant du labeur prolétarien pour t’enrichir sur son dos, parcourant des circuits touristiques exotiques plutôt que de suivre la route du Progrès.
Félon individualiste et paresseux, tu souilles l’honneur du peuple ; pire encore tu fais tes commissions à midi ou à 17h00 alors que la journée t’appartient, et ce, afin d’exaspérer comme il faut le travailleur dont le temps est compté !
 
Jeune cinquantenaire, plutôt que de tanner ta peau sous l’ardeur d’un franc soleil et dépenser ta sueur au terrassement des voies publiques, plutôt que d’aspirer à pleins poumons et dans l’effort les particules amères de nos mines, plutôt que d’affronter les tempêtes et les glaces pour extraire de nos sols de précieux combustibles, tu préfères l’abandon casanier des emplois de cols blancs, l’arrogance mesquine d’un titre de maîtrise ; tu ôtes de ta bouche le précieux tabac de nos camarades cubains sous le prétexte de vie saine, tu dilapide tes revenus en pommades antirides plutôt que d’investir en lectures dialectiques, tu te dépenses bêtement en pratiques sportives dans le seul dessein de singer la silhouette des mannequins capitalistes.
Monument de narcissisme, de décadence morale, tu fuis les tâches rudes et relègues Stakhanov à la figure d’un idiot de village !
 
Jeune quarantenaire, par bonheur, tu restes l’exception. Car en toi brûle encore l’ardeur et l’engagement du militant sincère tandis qu’un intellect brillant te sert à appliquer sciemment les principes fondateurs du marxisme. Tu emploies la vigueur de ton corps (au zénith de son accomplissement) aux tâches les plus sociales.
Tu es, disons le sans détour, le pilier de notre système !       
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

commentaires

Bougrenette 16/10/2007 22:49

zut, j'ai pas trouvé la fontaine ... ;)

Guy 16/10/2007 13:30

Objection:Il n'y a plus de mines en activité dans notre pays.

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot