Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 19:58

Bon, allez pour faire suite à l’avant-avant dernier billet, je vous assène impitoyablement un grand coup dans les noreilles avec ce morceau que j’ai digitalisé (non sans peine) à partir d’un vieil enregistrement sur khassette.

 Maître Capello aura soin d’ajouter que, sur ladite enregistration, c’était poing de l’altophone mais du ténor.   


Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 02:05
P1000411-modifi---1.jpg

© Centros Pompidos dou Metaamorphos




Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 22:00


Yo Man, Yo Sista,

Le gueblo que tu kiffes chantmé accède désormais à sa phase d’autonomie libertaire et son indépendance intersidérale.
 
oldpantherlogo.jpg

Clique !


Grâce à l’intervention de plusieurs esprits des forêts et aux ectoplasmes pompidoliens, ton site favori se sépare de son ancestrale suffixe pour devenir :
 
www.neofantaisie.com 
 
(Trop la beflam, truc de ouf !)
 
Tu devrais pouvoir cependant y accéder encore en tapotocliquant http://neofantaisie.over-blog.com
  
Enjoy !
 
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 19:42

Après cinq au moins cinq années de calme voici qu’un dangereux activiste m’a faut ressortir cet étrange ustensile de cuisine. Le sort aura voulu que je sache encore me servir à tâtons de l’engin au point de vouloir réitérer cette inquiétante démarche. 

IMG-0877.JPG


Sachez le : votre sécurité auditive n’est plus garantie !

 

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 14:54
Étudiante à l'université, j'avais pris connaissance d'une série de dessins illustrant la manière dont les gens « dépla­cent »  l'objet de leurs sentiments - particulièrement la colère. Le premier dessin montrait un homme en train de se faire passer un savon par son patron. De toute évidence, l'homme n'était pas en position de riposter, donc le deuxième dessin le montrait déplaçant l'objet de sa colère en hurlant contre sa femme, à son retour chez lui. Le troi­sième dessin montrait la femme en train de hurler contre les enfants. Les enfants donnaient des coups de pied au chien et le chien mordait le chat. Ce qui m'avait impres­sionnée dans cette série d'images, c'est qu'en dépit de leur apparente simplicité, elles présentaient une description exacte de la façon dont nous transférons des sentiments forts en les déplaçant de la personne concernée vers une cible plus facile.
 
Susan FORWARD Parents toxiques - New York, Bantam Books 1989 ; Paris, Stock 1991, Marabout 2007.


D--placement9.jpg

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 12:57

Grand-p--re-en-uniforme2.jpg

Avec son sabre, Grand-Père Evgenie pourfendait du Prussien !
Puis il y déposait ensuite les cendres de son éternelle cigarette.
Domage qu'un certain caporal Adolf ne soit pas tombé sur sa route...


Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 15:03

J’adore m’amuser avec les "réseaux sociaux" qui deviennent de plus en plus à la mode. Un exemple aujourd’hui avec l’étonnant netlog.
 
Ce qu’il y a d’intéressant sur ce site est qu’il met surtout en avant l’image et une présentation rapide qui est surtout lié à l’iconographie. Ses anciennes appellations étant d’ailleurs « coolbox » puis « facebox ».
 
J’y ai donc sévis sous plusieurs identités, divers profils, histoire de malmener l’attente idéologique dominante, c'est-à-dire une approche de supermarché.
Les produits sont affichés, mis en rayons (profils), côtés (on peut mettre des notes), triés (il existe un système de « clans », invitation au tribalisme, clin d’œil au Ku Klux Klan…?), c’est apparemment gratuit mais il s’avère que des options importantes sont payantes (grand classique du marketing), on y fait de la promo (les inscrits sont invités à rameuter tous leurs contacts électroniques), on y cultive un système d’amitiés commerciales (hop en un clic on se fait des « amis » que l’on ne connaît ni d’Eve ni d’Adam), etc.
 
La majorité des abonnés y recherchent évidemment le sexe et l’amour, ce qui n’a rien de choquant et reste vieux comme l’Hérode de la communication !
Disons que ce qu’il peut y avoir de choquant est plutôt le fond de commerce idéologique dont je parle précédemment, mais aussi le fait que la censure qui y est pratiquée soit plus de type puritain que de type humaniste. Ainsi, visitais-je hier le profil d’un jeune facho Belge pas piqué des hannetons, par exemple. Quant à l’ampleur de la fourchette des âges, elle demeure aussi sujette à caution : des individus mineurs de 14 ans vont y côtoyer des adultes dans un jeu essentiellement basé sur des critères de séduction. Les hébergeurs de la plate-forme n’ayant semble-t-il pas à l’idée de créer deux sections clairement distinctes. On reste songeur…
 
Mais voici un exemple de mes incartades dans ce sympathique univers.
 
Précisions : je prends pour pseudonyme joyeux et avenant « VivreCestSourire », je décore mon petit espace avec des photos usant de dérision, comme par exemple une image de taudis que j’intitule « Mon élégante demeure » ; j’affiche sous la rubrique Prénom Nom : Alexandre François-Louis MARTIN de SAINT-BALOURG ; je choisis comme hobbies « La chasse à courre », comme profession « Chasseur de Mamouths » ; j’y loge deux portraits biens bruts de décoffrage sous l’un desquels je marque « Homo Sapiens Neanderthalensis – Moi » ; et pour ajouter à la confusion je plaque d’authentiques goûts musicaux, en faisant figurer le noms d’artistes que j’apprécie.
 
Donc, ce matin, en me promenant, j’aperçois le profil d’une femme de 40 ans qui affiche la présentation suivante :
 
« Sexy, hyper féminine très bien faite. Très dynamique, entière, sale gosse, marrante, remuante voire fatigante, bavarde, sensible, émotive, fidèle, attachante mais un peu chiante bref je revendique tous les défauts (et les qualités aussi) d'une Femme avec un F.. mais difficile de me faire craquer... Challenge à prendre ??? Désolée mais la diplomatie n'étant pas mon fort : Gros, Mous, Lents, Baveux, Impuissants, Insipides, Bedonnants,Tristes, Dépressifs, Queutards, Nains de jardin et d'ailleurs, Pieds qui puent, Sourds et muets économisez votre pc et votre clavier.. inutile de perdre votre temps. Je précise aussi que j'aime les gros bras, ils protègent bien et c'est vachement mieux pour les câlins. Petit détail qui a son importance.. lors d'un chat évitez les messages texto et les fautes d'orthographe... hé oui je suis blonde mais je suis une orthophile donc les incultes "DU BALAI" !!! »
 
Je m’empresse d’inscrire dans son livre d’or (rubrique nommée Guestbook) :
 
« Gros, Mous, Lents, Baveux, Impuissants, Insipides, Bedonnants,Tristes, Dépressifs, Queutards, Nains de jardin et d'ailleurs, Pieds qui puent, Sourds et muets... »
 
Un rien eugéniste comme propos…
C’est sûr qu’un monde avec de grands blonds ariens costauds ça donne plus de piquant ! »
 
L’auteure fait disparaître rapidement ma dédicace et m’envoie ce courrier :
 
Bonjour,
 
Déjà quand on est bien élevé on dit "Bonjour". Je ne sais pas comment ni pourquoi tu as choisi ce pseudo mais pour un mec qui prône "la joie de vivre", ton agressivité sur mon guestbook me laisse entendre que tu l'as choisi pour tromper l'adversaire. De plus, très cher, mon annonce est à lire au 2ième degré mais pour cela il faut avoir un tantinet d'humour et une bonne dose d'intelligence, à priori cela te fait défaut. Je te saurai grè à l'avenir de ne plus venir polluer mon guestbook, cela t'évitera de te rendre ridicule... à bon entendeur... »
 
Auquel je réponds :
 
Hello,
 
Je crains que la question de mon pseudonyme ne soit qu'un faux-fuyant, je me dresse ici contre des propos qui demeurent une invitation à la ségrégation, s'il s'agit d'humour c'est celui des fêtes du Front National ! D'ailleurs le terme "polluer" est très apprécié des gens d'extrême droite. Le 2ème degré qui évoque les "valeurs" du 3ème Reich, NON ! »
 
Naturellement, je ne vais pas ici démentir la part de provocation que je donne à ma participation sur cette plate-forme et qui peut, par la déroute qu’elle amène conduire, à des interactions tendues et aux malentendus. C’est volontaire !  Ce que je voudrais mettre en exergue, c’est d’une part l’importance de la part d’esprit critique qu’il est toujours nécessaire de garder face à un contenant et aussi à un contenu qui pourrait sembler anodin.
Le contenant, c’est la manière dont le site est fait et ce qu’il peut prêcher implicitement comme valeurs. Le contenu c’est ce que les gens vont se permettre d’y inscrire comme tout à fait « acceptable ».
Dans l’exemple que j’ai donné, ce qui me semble inacceptable c’est d’exposer des critères de sélection qui sont clairement ségrégationnistes, même à titre personnel. La liste « Gros », « Impuissants », « Tristes », « Dépressifs », « Nains de jardins », « Sourds et muets » pourrait aisément se voir cumuler : « Noirs », « Juifs », « handicapés moteurs », « Aveugles », « Manouches », « schizophrènes », etc.
Ce qui est particulièrement indigeste dans la présentation de cette personne est qu’elle emploie l’humour pour faire passer un message de tri des êtres humains qui exclut comme par hasard des catégories d’apparences et de comportement que n’appréciaient guère les nazis… Et cela, quand bien même le début de ses propos clamerait une forme d’autodérision (assez ambiguë toutefois) : « Sexy, hyper féminine très bien faite. Très dynamique, entière, sale gosse, marrante, remuante voire fatigante, bavarde, sensible, émotive, fidèle, attachante mais un peu chiante bref je revendique tous les défauts (et les qualités aussi) d'une Femme avec un F ».
Quant aux photos, elles évoquent l’allure d’une femme sportive et plutôt « bien faite » au physique on ne peut plus… européen !
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 02:29

 

Qu’a s’arrache plus bien
hume misère dans le rien
plonge hirsute saison !
 
va s’orne l’ombre sa mission
où le fil n’inscrire
cauchemar l’or sans faillir
 
Klimt avec un peu d’Ensor
oh, beau mystère au malheur !
 
automne appose
sa douleur




2000
in ME-LANGUE  1998-2002

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 00:38

 

Transabigraphe-1.jpg

Histoire d’un poisson myope - 1992
Marqueur, stylo, correcteur.
Série : Transabigraphes
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 13:24
 
La question de l’amour sacré demeure pour l’humanité une préoccupation essentielle.
 
« Dieu nous aime-t-il ? » se demandent tour à tour Mère Teresa ou Staline. Et toujours cette lancinante interrogation, ce doute anxiogène…
Il n’est cependant qu’à contempler le réel pour constater avec un grand soulagement que, oui, Dieu nous aime bel et bien !
Voyez comme la misère et la souffrance sont présentes et cela balaiera vos angoisses. Car « qui aime bien châtie bien » dit l’adage ; ainsi, Dieu châtie à tout va, il laisse aller son martinet tel une caresse paternelle ; il s’emploie ardemment à offrir aux incrédules, autant qu’aux fidèles, les rougeoyants stigmates de son affection transperçante. Même Junior en profite, un petit tour en peau de bonhomme et hop le voilà crucifié ! « Agneau de Dieu », ton papa t’a gâté.
 
Alors évidemment qui mène une vie paisible et abondante, se voit comblé de succès et pourvu d’une solide carcasse, aura tendance au doute… Il ira parfois jusqu’à renier le Créateur et son Intelligent Design. Il s’oubliera dans l’adoration d’idoles éphémères telles la Raison ou la recherche du Tao. Il s’enfermera dans la philosophie ou la science pour oublier sa peine, écumant les traités profanes pour tenter un déni vain de sa demande d’amour. Il se détournera du Tout Puissant qui pourtant ne l’a pas oublié. Car dans son infinie clémence, dans sa miséricorde éblouissante, l’Eternel pose quelquefois des jalons de confiance, délivre avec surprise d’heureuses consolations. Voilà ainsi que tout à coup notre riche et triste cartésien se plante avec sa Porsche et, par un effet de grâce, se voit comblé d’une invalidité à 100% avec majoration pour tierce personne. Bienheureux, doutes-tu encore ?
 
Ah, je me souviens de ces belles discussions avec Jésus, quand on bouffait des olives en reluquant le rebondi des jolies Béthaniennes et qu’il s’exclamait soudain : « Ce qu’il y a de vraiment bien dans le boulot de Papa, c’est qu’il s’en paye une sacrée bonne tranche ! »




Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot