Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 12:30
Plus jamais n’irai-je
Au soir, te caressant
La nuque frissonnante
Aux soirs te conter
Trois mots de mes dix doigts
Trois contes sans la voix ?
 
Oh, plus jamais
Ne sentirai-je
Un brin de cette odeur
Qui m’a donné repos
Ton parfum sentinelle
Qui absorbait le vide
Auquel ma vie se pend ?
 
Plus jamais, ne verrai-je
Se clore tes paupières
Sous ma main tes cheveux
Abreuvant mes phalanges
D’un fluide pérenne
A en guérir mes plaies ?
 
Plus jamais n’entendrai-je
Ta voix qui me berça
Au milieu du tumulte
Des saccades mentales
Des sabots frénétiques
Qui piétinaient mon âme ?
 
Plus jamais ne prendrai-je
Une respiration
Et sa suite de cycles
Réveil a pleins poumons
D’un cauchemar tenace ?
 
Plus jamais contre toi
Au corps à corps du rêve
A la chaleur de toi
Au renouveau de moi
Au marbre qui fleurit ?
 
Plus jamais, plus jamais
D’une phrase terrible
Tu m’as jeté la mort
Aux tréfonds du cerveau
Des neurones acides
Me désagrègent tout sourire
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 21:06
Un beau jour de printemps, l’après-midi battant retraite pour céder la place au soir, alors que je faisais les commissions pour la seconde fois suite à l’oubli de deux laitues, un étrange événement survint. L’insertions des salades géantes dans deux sacs plastic filiformes m’avait pris cinq bonnes heures, épuisé par la tâche, je me dirigeais péniblement vers le rayon des plats frais sans y avoir strictement rien à faire d’autre que de contempler avidement des succédanés de je ne sais quoi recomposés en barquettes ostentatoires. Comme d’aucuns le supposeront à raison, mon esprit magmatique filait bon train au milieu de concepts philosophiquement imposant et neuronalement explosifs. Car, pas moins de une minute, quarante quatre secondes auparavant, les deux yeux qui me servent à voir s’étaient posés sur les saillantes mamelles de plaisantes matrones. Le sujet m’avait - et c’est bien compréhensible - fort motivé, si bien que mon état de concentration s’érigeait à son zénith.
Et c’est alors que l’honorable application à laquelle je dévouais toute mon énergie fut troublée par l’émergence subite d’un inquiétant phénomène : une pensée fulgurante.
 
« Zut, faut pas que j’oublie l’produit à chiottes ! »    
   
Repost 0
Published by Alexa - dans neofantaisie
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 00:53

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 14:33

C’était un de ces vibrants jeudi du printemps londonien où les traces de la boue remaniée par les roues meurtrières de plus d’un hérisson presbyte, donnaient à la majestueuse rivière quelques uns de ses plus beaux reflets tanniques.

Le sergent Bloorms n’avait eu qu’un geste maladroit pour saisir l’anse du sucrier de porcelaine tendu par mon lévrier persan, d’une patte tellement plus sûre.
Ce quadragénaire joufflu se tenait pesamment enfoncé dans un fauteuil terre de sienne que m’avait aimablement remis le postman lors d’une altercation avec un groom, à propos de l’affaire qui m’avait coûté tant de patience et que le Docteur Elephant se plaît souvent à raconter le nez calé entre les deux volumineuses mamelles d’une de ces filles faciles qui se laissent aisément berner par les rutilants atours d’un homme si bien mis.

Quelque peu irrité par la raideur du cacao dont Mrs. Halyklown sait faire de revigorants chocolats chauds, le gosier du sergent semblait en proie à une agitation frénétique, allant de toussotements en raclages et perdant, pour quelques longues minutes, l’usage familier de la parole.
Il était bien temps, que ce gaillard réponde à la question concernant le Tableau des trois canards.
Aussi commençai-je à perdre le contrôle de mes pauvres nerfs, empoignant Bloorms de toutes mes forces pour le jeter vivement dans la cheminée, lorsque – sans doute impressionné par mon impatience – ce dernier se décida enfin à en finir avec ses exercices de gorge pour offrir à l’auditoires quelques unes de ses meilleures blagues.
Il va sans dire que nous en rîmes de bons cœur. Mrs. Halyklown qui s’était arrachée à sa tâche afin d’en ouïr quelques échos, faillit étouffer d’hilarité, ce qui poussa le Docteur Elephant à lui tirer cinq balles de son arme de poing à bout portant pour abréger une éventuelle et probable agonie.

– Qui donc va préparer et servir les collations à présent ? S’enquit le sergent.
– C’est une simple question de logique, répondit en un éclair, le Docteur.
Voyez-vous, Bloorms, il est depuis toujours convenu que les athéismes se cachent sous de multiples visages. Tantôt c’est le fourbe qui sous ses airs d’innocence lance à la cantonade de sempiternelles arguments à propos des malheurs de ce monde qui cadreraient si mal avec un Dieu d’Amour. Tantôt c’est le stupide arriéré mental, qui revient à la charge, prônant, à qui veut l’entendre, qu’un Seigneur tout-puissant n’aurait qu’à vouloir que chacun croit en lui pour qu’il en fût ainsi. Mais c’est parfois sous les traits d’un homme civilisé que se montre le visage ambigu de l’hérétique blasé. Ainsi, vous-même, sergent Bloorrns, venez à l’instant de parjurer en doutant publiquement de la Sainte Providence ! Que nous faut-il entendre d’autre pour tirer les plus élémentaires conclusions ?

Sur le champ, je mis à exécution mon geste esquissé un peu plus tôt. Accompagné cette fois par mon fidèle et vénérable ami Elephant, nous empoignâmes sans vergogne notre hôte indésirable, pour l’envoyer d’un bond vers les flammes vives et purificatrices du feu de cheminée. Même mon doux lévrier persan eut un hideux rictus de rage que seule une rasade de chocolat tiède sut apaiser.

 

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 16:00

Je sais, j'ai ôté quelques articles pas très gais.

Rions, plutôt !

Avez-vous lu ça de Stephen King ?

 

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 00:15

La boucherie-Charcuterie

 NEOFANTAISIE

vous souhaite une très excellente année

7002

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 14:12
Comme je le rappelais hier soir à ma femme,  l’importance des blindés dans la guerre des prix n’est certes pas à négliger. Il n’est qu’à se rappeler l’entreprise libératrice de la 2ème DB pour mesurer la rigueur de cet argument. Ce que Leclerc a gagné, c’est à ses chars qu’il le doit : quelques coups de semonce, et le prix des macaronis s’effondre ! Un obus de 120 et le discount fond littéralement sur les immenses rayons, têtes de gondoles abasourdies.
Qu’on ne nous fasse donc plus rire avec les mousquetaires d’Intermarché : leurs ridicules fleurets malingres face à un blindage composite multicouche, ha ha !
 
 

 

 

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 09:17
 
 
À la fin du repas il bénit la multitude des péchés et, en rendant grâce, il tendit mon sang versé à ses disciples en disant :
« Prenez-en et buvez,  car ceci est livré pour vous. »
De même, il prit mon corps en rémission, le bénit à la coupe et le rompit, en mémoire nouvelle et éternelle de moi.
Il prit le sang de tous ses disciples, et, en rendant grâce il donna le pain et la coupe, et de ceci : la et la, en disant :
« Vous ferez cela pour l'alliance Est, car le Qui sera pour. 
Prenez-en tous et mangez- vous. »
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 08:28

 

Pompidou for (f)ever !

 

 

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 13:49
 
Dont buy Viagra

Try Foiegras !

 
 
 
 
 

Approved by Her Majesty the Queen


Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot