Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 11:20
Franchement, non mais franchement… !
Encore de la pornographie, sacrebleu, c’est tout de même honteux de voir ça !
 
Je lisais paisiblement les pensées de Marc Aurèle, afin de puiser chez ce stoïcien fameux quelques trésors de réflexion édifiante et voilà-t-i pas que je tombe là-dessus :
 
« Sois droit ou redressé »
Livre septième, XII.
 
L’empereur philosophe fricote avec les grivoiseries de Pierre Perret…
Comment ériger un monde meilleur avec de telles turgescences verbales, hein ?
 

 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 13:24
Je crois qu’il faudrait revenir un instant sur le boulot de Moïse.
 
Déjà, gravir le mont Sinaï qui culmine à plus de 2000 mètre sans chaussures de randonnées ni le moindre mousqueton mérite un coup de chapeau. Une fois au sommet, notre prophète balance ses barres aux céréales et autres boissons énergisantes pour se consacrer à quarante jours et nuits de jeûne. Constatant que son messager a tout de même quelque chose dans le ventre (si j’ose dire), Yahvé s’emploie alors à inscrire méticuleusement à coup de sabre laser, une dizaine de décrets dans la pierre (les éditions Dalloz, plus commodes à manipuler, n’existant pas encore). Moïse entreprend alors sa descente, plus chargé qu’à l’allée, une table sous chaque bras afin de garder l’équilibre.
Toutefois, au camp de base, l’on fait ripaille : canettes de Kronembourg éparpillées à tout va, techno à fond, sculpture psychédélique d’un veau d’or au milieu des danseurs hagards.
« Ouais, au début on voulait faire une vache, tu vois, genre pour symboliser le lait et pi l’or pour le miel. C’est style pour mieux penser au pays de Canaan, ça file plus la pèche quand on squatte dans le désert et qu’on voit pas trop le bout de la longue marche… Mais on a fait un veau parce que, ben, c’est plus vite fait ! »
Moïse, furax va voir Aaron et lui rappelle qu’il a franchement dépassé les bornes, que même Yahvé il serait bien tenté de le pulvériser illico.  « Bad trip, ouh la la », se dit Aaron avec ses quelques neurones sans acides.
Ne reste plus alors au prophète qu’à chausser ses Doc Martens coquées, à exploser le bovidé qui brille, réduire en miettes les tables de la loi, et distribuer quelques coups de pompes dans les arrière-trains mous qui se trémoussent ça et là.   
 
UN POETE – Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage
Polissez-le sans cesse et le repolissez.
Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage
 
MOÏSE – On t’a pas sonné, Boileau. Et qu’est-ce que tu viens faire dans mon Deutéronome, hein ? L’unité de temps et de lieux, t’en as déjà entendu parler… ?
 
LE POETE – Bon, OK, moi je voulais juste rendre service ; quelque vers, comme ça, pour donner du cœur au ventre.
 
MOÏSE – Ouais, ben mon ventre il a des gargouillis, je ne mange pas, je fais de la varappe, je trimbale des tables qui pèsent leur poids, je me coltine du ménage… Alors ta poésie tu te la ramène dans ton futur (et je reste poli) !
 
DAVID (qui passe par là) – Euh, les gars, vous avez tranché ? Avec tout le respect que je te dois, Moïse, moi j’ai une arche d’Alliance à déposer, et je préférerais qu’elle ne soit pas vide comme ton estomac...
 
MOÏSE – D’accord, je remonte. En tout cas, dorénavant, dès que j’aurai du temps libre, les raids dans le désert, le trekking, les vacances en Egypte, terminé !   
 
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 22:20
La firme IBM a créé un prototype de microprocesseur qui utilise le vide comme isolant dans les circuits. Cela devrait permettre d’augmenter les performances de l’engin.

Pensez si cette nouvelle m’a comblé de réconfort !
Moi qui souffrait d’un terrible complexe depuis tant d’années : les deux trois neurones mités qui composent ma cervelle bénéficient, en effet d’un large espace dans le micro-loft qui me sert de boîte crânienne.
Avoir la tête plutôt vide n’est donc certainement pas une tare, bien au contraire qui plus est…

Longue vie au vide
!
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 11:13
Dans le film L’impasse (Carlito’s Way, Brian De Palma, USA 1993), une scène qui pourrait paraître de seconde importance nous donne une vision particulièrement prégnante de la misère du gangster. Une misère profonde, de celles qui dévoilent la béance d’un gouffre d’absurdité et de nihilisme. Cette scène se situe dans un bar mal fâmé ou le protagoniste, caïd portoricain sorti prématurément de prison à la faveur d’un vice de procédure, a été entraîné plutôt contre son gré par un neveu « débutant » qui venait déposer de l’argent sale. Le gosse est tombé dans une embuscade, il vient de se faire égorger par un dealer ambitieux ; Carlito ayant senti le coup fourré a pu se défendre tant bien que mal en canardant à tous feux. Il s’est réfugié dans les chiottes, son chargeur est à sec. As-t-il descendu tout le petit monde, ne risque-t-il pas de se prendre une rafale en tentant de fuir ? Le doute. Il éteint la lumière, actionne la glissière, recharge par deux fois son automatique vide, donne à entendre le cliquetis sec des mécanismes menaçants. Du bluff. C’est son jeu ; est-ce son jour ?
Lui, le coriace, le mec respecté, il est revenu dans la rue des années 70 finissantes, cinq ans au frais, les temps changent, les gangsters avec. On entre dans une nouvelle ère, non plus tuer pour son territoire, son business, sa réputation, mais pour une couleur, un regard mal placé, un honneur à deux balles… plus deux balles : dix balles, vingt balles, l’ombre des Uzzi qui plane, la mitraille, des douilles, du sang, des pleurs, du néant.
Carlito incarne la fin, la fin quotidienne et déniée du gangster, sa vie sans finalité. La vieille école ?  Bullshit ! Des temps meilleurs…avant ? La coke rapporte plus que l’héro, c’est tout. Une règle en soi, sans règles.
Pas de moralisme chez De Palma, une confrontation avec les racines du réel. L’impasse est dans la tête du gangster, pas dans la rue.
 
 
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 20:02
Un petit tour à la bibliothèque municipale, cet après-midi m’a permis de parcourir quelques ouvrages fort intéressants dont deux qui ont retenu mon attention :
 

 
Jean-Michel SERVET
Banquiers aux pieds nus : La microfinance
Paris, 2006, éd. Odile Jacob
 
Ce livre aborde la question du micro financement qui consiste à accorder des prêts aux populations les plus défavorisées, prêts de petites sommes certes, mais qui permettent aux habitants les plus démunis de monter de modestes projets souvent vitaux qui contribuent ainsi à redynamiser l’économie des pays concernés tout en réduisant la misère. L’ouvrage nous offre un panorama particulièrement intéressant car nuancé : ce qui réussit à tel endroit de telle manière ne réussit pas forcément ailleurs. En outre la perspective d’une nouvelle approche « socioéconomique » conduit à s’interroger utilement sur les modèles préexistants.  
 

 
Stefano CIRILLO, Roberto BERRINI, Gianni CAMBIASO
La famille du toxicomane
Paris, 1997, 2006, éd. ESF – trad. S. Cannabio, N. Neuburger
 
 
Il est question dans cette production parfois un peu technique mais tout à fait abordable aux non-psychologues et utile aux proches des personnes affectées, de résumer et théoriser des études menées par des praticiens italiens qui emploient la thérapie familiale. Cette approche « systémique » s’inspire des travaux de ce que l’on a appelé "l’école de Palo-Alto" qui donna naissance au Mental Resarch Institute en 1959. Etudiant la communication humaine, ses chercheurs californiens de diverses disciplines, se sont intéressés à l’aspect pathologique des interactions. Il en découla un travail original et notoire qui permettait alors une approche différente de la vision freudienne dominante. Dans l’ouvrage en question, les auteurs offrent une vue moins connue des problèmes d’addiction qui permet du même coup de trancher de nouveau avec les préjugés qui collent à ces pathologies souvent complexes.    
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 12:25

Le scanneur a un peu mangé les bords, il avait faim.

 

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 11:44
Cela peut paraître surprenant, mais plus on vieillit, de nos jours, plus on rajeunit.
Certes, il faut noter que cela s’applique plutôt aux habitants de pays développés, mais aussi aux personnes vivant plus simplement dans un environnement assez pur.
En effet, Gishka, l’espérance de vie moyenne ne cesse de rallonger,  au fur et à mesure que passe le temps, que progresse la médecine mais également la compréhension que ce foutu monde n’aime pas franchement qu’on lui injecte des saloperies chimico-toxiques à tire-larigot (dire qu’il a fallu attendre juin 2007 pour que la directive REACH prenne effet !). Ainsi, proportionnellement, s’établit un rapport favorable à l’avancée en âge, le jour de la naissance s’éloigne et celui des vieux os kif-kif.
 
Une nouvelle carte jeune devrait donc bientôt se substituer à la carte senior, mes parents se remettre au basket et au snowboard, et moi récupérer mes ours en peluches (100% coton, bien entendu). 
 
 

        
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 00:17

Les personnes de moins de 165cm donnent plus d’amour

Si l'on en croit l'article publié

ici

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 11:35
Il faut une certaine dose de détermination pour effectuer les raccords, branchements, ouverture d’applications les plus hasardeuses et orfèvrerie gestuelle pour tâcher de faire passer du bon vieux film chimico-physique à l’état de machins numériques.
L’investissement tout de même conséquent dans un scanner à pellicules n’était, somme toute, qu’un mini broutille comparativement à la mise en œuvre des opérations. Parce que transmuter des négatifs ou de l’inversible (comme disent les tecnichiens savants pour causer de diapo) en pixels pour ordinateurs, ça n’est pas de la tarte au flan !
Dormez mes photos, continuer de faire votre longue sieste peinards, car le temps que je parvienne juste à démêler les fils d’alimentation des câbles USBiens, vous aurez l’occasion de rêver à plus d’un Leïca…      
 
Songez, encore, que la modernité n’amenant ne suivant pas toujours elle-même (un peu confus mais vous allez comprendre), des ingénieurs audacieux ont aussi mis au point un logiciel tout beau tout prometteur qui est capable de transformer vos vielles cassettes audio du concert live des Ramones à enregistré par un pote au grand frère à Londres en 77 (par exemple) en mp3 flambant neuf et décapé au Dolby THX Bétasurround. Sauf que, voyez, sur la pitite boiboite du bidule en question il est écrit en pas grand : « compatible avec Windows NT, 98, 2000, XP », ce qui signifie en clair : « Pas compatible avec Windows Vista ».
 
Quand on pense que la vieille machine à coudre à pédales de feu ma bien aimée grand-mère fonctionne encore, elle… ! (Faut dire qu’elle est compatible Mac, tout s’explique.)
 
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 12:48
 
J’échange mon dieu unique contre plusieurs, si possible utiles et efficaces,
même anciens et défraîchis.
Faire offres.
 
*
Le philosophe est l’ami de la sagesse.
On a les amis qu’on peut
 
*
Je prends la plume dans la plus pure tradition des chats.
 
*
Si vous n’êtes pas contents, vous n’avez pas tort.
 
*
J’aime beaucoup ce que vous ne faites pas !
 
*
On risque toujours d’être heureux.
 
*
Le temps n’a vraiment rien d’autre à faire que passer !
 
*
Dieu doit être une sorte de self made man.
*
Un grand nombre de choses nous échappent encore.
On les comprend !
*
Le monologue c’est la psychanalyse du pauvre.
 
*
Pour réussir il est nécessaire d’être doué ;
qu’on le soit ou non.
  
*
Les bons sont des mauvais ratés.
 
Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot