Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 19:26
De nos jours, encore, beaucoup trop de gens meurent. Pourtant, la tendance qui s’est amorcée depuis plusieurs mois déjà et tend à se confirmer, est toute contraire. Alors : ringarde ou pas la mort ?  
 
N’importe qui vous le dira : mourir c’est assez banal. Eh bien qu’à cela ne tienne, d’après un sondage INEE datant d’octobre 2005, plus de 80% des français s’attendent à mourir, et parmi eux, un quart n’y voit pas de contre-indication médicale…
Ce n’est toutefois pas l’avis du Docteur Jean-Claude Faust, chef de piscine à l’Hôpital Georges Fantômas de Créveil. Pour lui, « mourir est totalement incompatible avec la plupart des activité professionnelles ». « Un bon travail, explique-t-il, c’est d’abord un travail sur soi, une fois que soi est mort, on ne voit pas trop qui travaille sur qui ! »
 
Alien Dave-Galstringue, sociologue et coach, pense pour sa part que l’idée de la mort constitue un frein important à l’épanouissement du couple. « La pluspart des gens se font cryogéniser, explique-t-il, alors quil suffirait de ne pas décéder ».
 
Et lorsqu’on y réfléchit un tant soit peu, on ne peut qu’approuver leurs positions. Pour faire simple on pourrait dire que la valeur mort est de moins en moins cotée en bourse mais que, malgré cela, de nombreux actionnaires ne peuvent se résoudre à vendre.
 
Pourtant les solutions sont simples et les exemples ne manquent pas :
 

la vie éternelle, utilisée depuis des temps immémoriaux par Dieu ; la résurrection, méthode favorite de son fils (Jésus Christ) ; la réincarnation pratiquée par le Bouddha ; la non-naissance, très à la mode chez les personnes qui n’existeront jamais ; l’errance fantomatique qui sied si bien au spectres et aux dépressifs ; l’immortalité dont abusent parfois les dieux grecs et les académiciens ; la durée illimité qui caractérise certains contrats d’embauche, etc.

Tout ça est donc bien une question de mentalités, et comme dirait un premier ministre français : «accepter la mort, c’est ouvrir la voie à la précarité ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

commentaires

Lola 04/04/2006 22:43

Il y a du monde .... Article passionnant, il y a tellement de choses à relever sur lesquels médités ....je suis sans "voix" ? non, sans doigt !

barracuda 20/03/2006 07:48

Que la force soit avec Toi Webmaster...je viens de découvrir ton com tardivement....!!!
un petit peu de douceur dans ce monde de brutes, allons voyons..!!!!
Luke, i'm your father.....

Alex 18/03/2006 10:00


Barracuda > va pas trop faire ton tendre avec Rosi, toi, passque sinon tu vas découvrir la face pitbull du webmaster !

Alex

Barracuda 17/03/2006 22:39

à Rosy, l aface caché se dévoile avec ce premir commentiare où j me suis laissé aller..mais quand on a été "normalisé" dans ce moule, on finit par se prendre au jeu et parfois on  en a assez !!!!

Rosi 16/03/2006 21:57

et non pas docteur!! pas de science pour moi! je la laisse aux autres!

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot