Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 16:22

Afin de varier un peu la routine des repas, il peut s'avérer opportun d'employer un produit trop souvent négligé : Dieu. Pourtant, il est relativement aisé de trouver Dieu lorsqu'on fait son marché, car ne l'oublions pas, Dieu est omniprésent, Il est en toute chose ; Il présente en outre l'avantage de se conserver particulièrement bien car Il est éternel.  Songez, en outre, que manger Dieu est très calorique et riche en bonnes choses car, du fait de la Sainte Trinité, Dieu équivaut à trois aliments (Père, Fils, Saint Esprit) et qu'il représente le bien. 


Pour servir Dieu *

Certes, Dieu (qui est toujours très frais) peut se consommer nature ou à la croque-au-Ciel, mais il et aussi fort plaisant de l'accommoder. Oubliez un instant l'eau bénite, et tentez divers assaisonnements ; Dieu se marie délicieusement avec la foi grâce, par exemple, ainsi que tout les spiritueux (évitez cependant de le faire « à la diable »)

Ses modes de cuissons sont très variés. Evidemment, l'idéal, vu sa taille c'est de disposer des fourneaux de l'Enfer, ils sont redoutablement efficaces, offrent une température élevée pour bien saisir la chair et disposent d'une main d'œuvre abondante. Cela dit, pourquoi dédaigner sur une bonne cuisson à l'étouffée au Purgatoire ? Je vous conseille toutefois de ne pas employer le four à micro-ondes qui désacralise un tantinet la noblesse du geste culinaire ; Dieu possède une teneur garantie en miséricorde, mais y'a tout de même des limites ! Lorsque vous Le servez cuit, accompagnez-Le donc de poires à l'angevine, c'est un pur délice.

N'oubliez pas, que Dieu peut aussi constituer un dessert exquis. L'art sucré est vaste, alors n'hésitez pas croiser les chemins de votre imaginations avec celles de vos prochains et lui faire ainsi offrande d'un supplément d'âme !




* Une nouvelle écrite par Damon KNIGHT et parue en 1950 qui s'intitule Pour servir l'homme (To serve Man) fait aujourd'hui partie des incontournables de la science-fiction. Elle fut d'ailleurs couronnée par le prix Hugo en 1951. J'y ai irrésistiblement pensé en rédigeant ce billet.


Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

commentaires

elodie 01/06/2008 15:00

C'est diablement divin, cette profession de foi pour pêcheurs affamés.. ;)

andré 29/05/2008 19:27

Voilà la preuve que la liberté de penser existe, DIeu merciCordialement

Arthémisia 28/05/2008 23:03

Domus Dei..un super blanc de La Londe les Maures...

Alex 28/05/2008 21:18

> Célibellule : Meilleur de le l'hostie, en tous cas ! :-p> Arthi : Donus Sei ? C'est pas du vin de messe au moins...? :-p> Vicent : Mais non, Dieu est impalpable, c'est léger ! ;-)> Valounette : Ben disons que tout ça doit être servi à point. :-)> Gi : Théophage, probablement ; vu que dieu est omniprésent, on en avale forcément... :-)Alex

Staner 27/05/2008 11:13

Avec mon camarade Laurent nous proposons des travaux pratiques le 4 juin !

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot