Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 18:03

Oui, on peut causer de la Croix Rouge lorsqu’on est un homme sans évoquer Adriana Karembeu !
 
En voici la preuve.
 
Il y a un machin-chose qui m’intrigue
 
D’abord le fait que l’Union Européenne qui s’unionise dans moult domaines législatifs, économiques, environnementaux, etc. ne se préoccupe guère de mettre en place une formation qui pourrait avoir une utilité concrète. En effet, il n’existe aucun diplôme de secourisme à l’échelle européenne. Eh, ben c’est bizarre voyez-vous, parce que cela permettrait de une harmonisation dont chaque état tirerait certainement le meilleur bénéfice. Aller voir ailleurs comment ça se passe est toujours profitable, ne serait-ce que pour identifier ses propres lacunes… Bien sûr, je ne parle que du niveau européen mais on pourrait étendre à l’international (pas vrai, camarades !).
 
Mais j’en arrive à Adria… euh, je veux dire à la Croix Rouge.
Cet organisme pionnier propose un brevet européen de premiers secours (BEPS) qui est délivré en même temps que l’attestation de formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) qui remplace l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS) depuis le 1er août 2007. L’AFPS équivalait quant à elle aux BNS et BNPS, pour la petite histoire (sauf qu’au lieu de 30 heures de formation pour un BNS, elle passait à 15…)
 
Vous suivez…?
 
Mais si le BEPS est reconnu par les différents organes nationaux de la Croix Rouge à travers l’Europe, il ne l’est point par les Etats…
 
Donc, Adriana, si tu me lis (et je sais que tu me lis quotidiennement), sil te plait, fais pression sur les gouvernants pour qu’ils n’oublient pas d’accorder de l’importance à un sujet qui n’a pas l’air d’intéresser beaucoup la CECA… non, la CEE… arrrghhlll, enfin  je veux dire l’UE !
 
Je t’embrasse tendrement ma poulette.
 
Des sites sur le sujet :
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans neofantaisie
commenter cet article

commentaires

Laurent 01/12/2007 12:50

et si un chien famélique commence à tourner autour des viscères d'un oeil déterminé et que je me trouve dans l'obligation de le frapper violamment pour l'inviter au discernement, je risque quelque chose avec la SPA locale ? (la question s'entends dans l'hypothèse ou je possèderais un brevet de secourisme non reconnu par l'Etat en question, bien entendu)

Alex 30/11/2007 21:49

> Laurent : juridiquement, chaque chose doit se trouver à sa place, donc ta réaction me semble judicieuse.Mais, euh.. t'es pas en train d'évoquer une autopsie là ?Pour répondre sérieusement (mine de rien) à ta question, on tâchera d'éviter ou réduire l'hémorragie en surélevant les membres inférieurs (la personne étant sur le dos). En cas de traumatisme abdominal entrainant une éviscération, le mieux est de ne pas remettre les machins en place mais de les recouvrir d'un truc stérile et maintenu humide pour éviter le déssechement. Cela dit, sans matériel de premier secours, la chose reste peu évidente, donc, appelle le 18, le 15 ou le 112 sans trainer et assure toi que la victime ne risque pas un surraccident en balisant la zone.(Suis très sérieux ces temps-ci, ce blog n'est plus ce qu'il était...)

laurent 30/11/2007 20:31

tu évites que la personne aille plus mal selon tes connaissancesSi je crois un type inconscient, les viscères à l'air, mes connaissances, certes maigres m'autorise quand même à penser qu'en principe, les viscères sont mieux dedans le corps. Donc logiquement, si je les remet à l'intérieur, j'évite que la personne aille plus mal. Par contre, je sais pas très bien dans quel ordre remettre tout ça, ça soulève un problème juridiquement ?

Alex 30/11/2007 13:33

> Laurent : l’air de rien, tu soulèves une question intéressante. La première chose à se rappeler c’est que n’importe quel citoyen a le devoir de porter assistance à une personne en danger. Le secouriste possède quant à lui des connaissances supplémentaires, le pires, donc, serait de ne pas agir en cas d’urgence. Cela dit, dans tous les cas vaut mieux se rappeler les propos d’Hippocrate « Primum non nocere », c'est-à-dire : « Avant tout, ne pas nuire », en clair : éviter de faire de grosses conneries lorsqu’on n’est pas trop sûr de soi… Faut aussi différencier personne inconsciente (« score » inférieur ou égal à 8 sur l’échelle de Glasgow) et « patients qui présentent ou sont susceptibles de présenter plusieurs défaillances viscérales aiguës mettant directement en jeu le pronostic vital et impliquant le recours à des méthodes de suppléance » (définition de la réanimation selon le Code de la santé publique. Donc t’alertes les secours, tu évites que la personne aille plus mal selon tes connaissances, tu la surveille tu la assure sa protection (que des camions ne lui roulent pas dessus en plus, par exemple…)Déjà si tu arrives à réanimer un péquin lambda en train de crever, il peut te dire merci ; s’il veut te faire un procès, fous lui ton poing sur la gueule ! Sur le sujet des responsabilités des secouristes :   http://www.secourisme-pratique.com/pages/dossiers/droit/non-assist.htmhttp://www.secourisme.net/spip.php?article248  > Anne : je crois que ça devait être l’AFPS…

@nne 30/11/2007 12:14

J'ai passé un de ces trucs quand je travaillais pour l'éducation Nationale, mais alors lequel??? Prrrt! Ch'ais pos!

Accueil

  • : neofantaisie
  • : Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes !
  • Contact

David Vincent l'a vu...

 untitled

Mes fôtiôs

Archivage Réglementaire

Techniques de Haute Fidélité

 Add to Technorati Favorites 

 

Le profil Facebook de Alexandre Bouchicot